AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vinland Saga *____*

Aller en bas 
AuteurMessage
Joe
Illumination - Adorateur de Yotsuba
Illumination - Adorateur de Yotsuba
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4054
Age : 78
Localisation : Moonlight Drive
Réputation : 3
Date d'inscription : 31/05/2007

Feuille de personnage
Pseudo: Amon
Âge: inconnu
Sexe: masculin

MessageSujet: Vinland Saga *____*   Ven 16 Jan - 0:13

Vinland Saga




Cela faisait un certain temps que l'on attendait de retrouver en France Makoto Yukimura, l'auteur de l'excellent Planètes. C'est aujourd'hui chose faite, grâce à Kurokawa, qui nous propose de découvrir ici Vinland Saga, le dernier titre en date du mangaka.

C'est un thème pour le moins très original que l'on aborde ici, puisque Vinland Saga nous propulse dans l'univers des Vikings. Dès ce premier volume, nous sommes plongés dans le feu de l'action. A travers une bataille, nous faisons la connaissance de Thorfinn, un jeune garçon membre de l'équipage du chef de guerre Askeladd, et apprenons que le jeune homme n'a pas rejoint les troupes d'Askeladd de sa propre volonté: il y a été contraint après que ce dernier ait tué son père. Après avoir passé plusieurs années à se perfectionner dans le combat, Thorfinn est devenu un guerrier froid et solitaire qui ne rêve que d'une chose: venger son père en tuant Askeladd dans les règles de l'art, dans un duel.

C'est, dans un premier temps, ainsi que Vinland Saga se présente. Mais par la suite, tout en commençant à découvrir le passé de Thorfinn et de son père, une autre intrigue semble se mettre en place: la quête de Vinland, un mystérieux territoire situé plus à l'ouest: notre actuelle Amérique du Nord. L'Histoire affirme que Leif Eriksson, un viking, aurait été le premier à explorer le territoire nord-américain. Vinland Saga reprend cette théorie, Yukimura allant jusqu'à inclure Leif Eriksson lui-même dans son récit. Et à vrai dire, il n'est pas le seul personnage historique présent, puisque, par exemple, le personnage de Thorfinn a lui-même réellement existé. Yukimura inscrit donc son oeuvre dans une réalité historique qu'il respecte, allant jusqu'à reprendre certains faits vikings et à respecter les dates. On sent réellement que le mangaka s'est renseigné avant d'aborder le sujet.

Certes, le récit est ponctué des personnages et de faits historiques, mais fort heureusement, les quelques passages "explicatifs" sont très concis mais clairs, et parfaitement inscrits au coeur de l'histoire. Aucune lourdeur n'est à noter. Dans le même cas, on notera, principalement dans la deuxième partie du tome qui est centrée sur la passé de Thorfinn, de nombreux passages nous permettant d'apprécier un peu l'aspect plus quotidien de la vie des Vikings au sein de leur communauté.

Au niveau du scénario, ce premier volume, nous présentant les principaux personnages ainsi que leurs différents objectifs, est donc en tous points convaincant. Et visuellement, le titre n'est pas en reste, loin de là. En effet, dès les premières pages, on ne peut qu'être captivé par la splendeur du graphisme. Qu'il s'agisse des quelques courts combats de ce volume, des scènes de vie quotidienne, du design des personnages ou des décors, tout est précis et détaillé sans jamais être surchargé. Déjà fort joli à la base, l'ensemble est sublimé par un découpage dynamique, et des plans fort bien choisi lorsqu'il s'agit de nous montrer toute la rudesse ou, au contraire, la relative douceur du climat nordique. Globalement, en dehors d'un ou deux personnages un peu caricaturaux, l'ensemble se veut assez réaliste, que ce soit au niveau des paysages, des personnages, des combats ou de la vie quotidienne viking.

Enfin, soulignons la très grande qualité de l'édition de Kurokawa. Si l'on excepte une ou deux fautes de frappe, la traduction, le lettrage, la qualité d'impression et le papier utilisé sont tous excellents, et l'on ne peut que féliciter l'éditeur pour son très bon travail fourni sur les traductions d'onomatopées, qui, ici, participent réellement et pleinement à la qualité du récit. Certains autres éditeurs peuvent en prendre de la graine. Chapeau bas !

Dès le premier volume, Makoto Yukimura place la barre très haute. On ne s'ennuie pas une seule seconde durant ce début de série qui pose parfaitement toutes les bases et nous promet une suite captivante. Assurément l'une des grosses bombes de ces derniers mois.


Garrraaaaaaaaaaaaah, foncez tous dessuuuuus :joe: :joe: :joe: :joe: :joe:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joe
Illumination - Adorateur de Yotsuba
Illumination - Adorateur de Yotsuba
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4054
Age : 78
Localisation : Moonlight Drive
Réputation : 3
Date d'inscription : 31/05/2007

Feuille de personnage
Pseudo: Amon
Âge: inconnu
Sexe: masculin

MessageSujet: Re: Vinland Saga *____*   Jeu 19 Mar - 14:12

Le deuxième volume poursuit le flashback entamé dans le premier tome, et nous présente les circonstances de la mort de Thors, le père de Thorfinn, et les raisons qui ont fait que ce dernier voue à présent une haine sans limites à Askelaad.
On y découvre donc un Thors rattrapé par ses erreurs du passé et obligé de se rendre à la guerre. Tout au long du tome, et tandis qu'Askelaad fait preuve d'une grande fourberie malgré son sens de la stratégie, Thors nous est présenté comme un roc surpuissant, capable d'anéantir des dizaines d'ennemis à lui seul, et possédant une grande dignité quand il s'agit de protéger ses hommes. En prenant également en compte les histoires de trahison et de vengeance, ce deuxième tome n'échappe pas à certains clichés propres aux shonen. Malgré tout, la lecture reste un plaisir si l'on a aimé le premier tome, grâce à la grande maîtrise de Makoto Yukimura lorsqu'il s'agit de retranscrire l'univers des Vikings: moins présents que dans le tome 1, les paysages sauvages et glacés, les vêtements, les armes et les moeurs des Vikings sont toujours là et offrent instantanément une pointe d'originalité au titre. De plus, le trait de Yukimura est toujours aussi précis, vif et expressif. Enfin, on appréciera le fait que l'auteur ne s'éternise pas sur cette partie avec Thors. Le récit n'en est que plus dynamique.

Un deuxième volume légèrement en dessous du premier à cause de son aspect prévisible et de son traitement proche du shonen, mais qui reste un très bon moment de lecture, pour ma part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joe
Illumination - Adorateur de Yotsuba
Illumination - Adorateur de Yotsuba
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4054
Age : 78
Localisation : Moonlight Drive
Réputation : 3
Date d'inscription : 31/05/2007

Feuille de personnage
Pseudo: Amon
Âge: inconnu
Sexe: masculin

MessageSujet: Re: Vinland Saga *____*   Sam 13 Fév - 1:08

Youuuuhouuuu, je suis décidé à upper tout mes vieux topics bidesques \o"/


Tome 3:

Après un deuxième volume nous narrant sous la forme d'un flashback la mort du père de Thorfinn, le début de ce troisième tome nous plonge dans l'est de l'Angleterre en 1008, où nous suivons, le temps d'un chapitre, un Thorfinn encore jeune, ayant rejoint l'armée d'Askelaad. Et l'on constate qu'à cette époque, le jeune garçon servait déjà de larbin à ce dernier pour les missions les plus périlleuses, et qu'ils entretenait déjà une profonde haine et un sérieux désir de vengeance envers celui qui a tué son père, pouvant le pousser à commettre des actes barbares sans émotion particulière.
La suite du tome nous fait revenir cinq ans plus tard, en 1013. Depuis quelques années, la riche Angleterre est la cible de l'armée viking, qui pille le pays et cherche à le conquérir. L'armée de Floki, à laquelle s'est jointe celle d'Askelaad, arrive à Londres. Mais quelle n'est pas leur surprise lorsque se dresse sur leur chemin le redoutable Torkell, un viking qui a rallié le camp des anglais par pur caprice, en ayant assez de se battre contre des gens qu'il trouve trop faibles. Pour accomplir la périlleuse mission qui consiste à lui ramener la tête de ce traître, Askelaad fait une nouvelle fois appel à Thorfinn, en lui promettant encore et toujours un duel s'il y parvient...

Ce troisième tome voit donc apparaître un nouveau protagoniste en la personne de Torkell, un homme qui ne semble voir dans la guerre qu'un simple amusement, et qui montre une force physique impressionnante. Tellement impressionnante que le personnage apparaît parfois surpuissant, notamment quand on le voit lancer sans difficulté des rochers et des troncs d'arbre. Tout comme c'était le cas pour Thors dans le tome 2, cet aspect surpuissant de Torkell pourra agacer certain lecteurs. Mais si Thorfinn, face à lui, ne fait pas le poids, il se montre malgré tout capable de le mettre réellement en difficulté durant leur duel.
Les principaux personnages conservent leurs caractéristiques, entre un Thorfinn qui ne cherche qu'à venger son père jusqu'à en être hanté dans ses rêves, et un Askelaad assoiffé de richesses, stratège et machiavélique,
Bien entendu, les références historiques sont à nouveau de la partie, et Makoto Yukimura continue de respecter les dates, et aborde un peu certains aspects de la religion nordique.
Enfin, le dernier chapitre du tome, qui fait office d'interlude, revient sur la jolie Ylva, la soeur de Thorfinn, et sur sa réaction juste après l'annonce de la mort de son père et de son frère. Ainsi, après plusieurs chapitres où la haine et la violence sont très présentes, cet interlude nous plonge dans une ambiance un peu plus "douce", au coeur des terres glacées, où la jeune fille tente de se montrer forte face au drame qu'elle vient de subir.

En ce qui concerne les dessins, le style de Yukimura est toujours aussi excellent. Les scènes de combat sont impressionnantes et peuvent faire preuve d'une grande violence visuelle. Les décors et éléments vikings sont toujours là, et le tout est toujours aussi précis, dynamique et expressif.

Toujours aussi prenant et original de par son thème, Vinland Saga, après 3 tomes, confirme qu'il est un manga très efficace dans son genre.


Tome 4:

L'invasion de l'Angleterre par l'armée du roi Sven se voit contrée à Londres par Thorkell. Sven confie la suite des opérations à son fils Knut, mais celui-ci, se montre incapable de mener la bataille et est sur le point d'être fait prisonnier par Thorkell. Sur ordre d'Askeladd, Thorfinn vole à son secours.

Ce quatrième volume poursuit vers le Pays de Galles le périple d'Askeladd, de son armée et de Thorfinn. Mais ici, point ou peu de combats, puisque l'accent est mis sur les personnages. Ainsi, notons l'arrivée du prince Knut, qui ne manque pas de décevoir Askeladd puisque celui-ci ne semble être qu'un jeune garçon froussard, élevé comme une princesse et toujours couvé par Ragnar. Mais très vite, nous en apprendrons un peu plus sur Knut, ce qui permet de nuancer le caractère du personnage est d'en faire un futur élément intéressant de l'intrigue. Par ailleurs, la relation entre Knut et Thorfinn, d'abord tendue, semble destinée par la suite à devenir plus amicale.
Mais dans ce tome, c'est Askeladd qui attire une plus grande part de notre attention: entre révélations sur les origines du personnage et réapparition d'anciennes alliances politiques, la diplomatie, les stratégies et les dessins d'Askeladd pour arriver à ses fins se révèlent toujours aussi brillantes et rendent le personnage on ne peut plus charismatique.
Autre élément important du tome: la religion. Askeladd et ses hommes, poursuivant leur chemin sur des terres chrétiennes, ne cessent de bafouer une religion dont ils ignorent tout.
Toujours présent, l'aspect historique finit d'offrir une ambiance épique à l'ensemble, tout en restant assez schématique (voir simpliste) pour ne jamais rebuter un seul lecteur.
Enfin, la fin du tome est là pour nous rappeler que ce sont des vikings que nous avons ici, et que ceux-ci se montrent souvent sans pitié.
Le tout est toujours aussi brillamment servi par une narration efficace, et les dessins expressifs et détaillés, aussi bien au niveau des protagonistes que des paysages, rendent cette épopée toujours aussi immersive.


Tome 5:

Les hommes d'Askeladd et de Knut ont trouvé refuge dans un village anglais dont ils ont massacré les habitants pour être sûr de ne pas être repérés. Mais malgré tout, Thorkell ne tarde pas à retrouver leur piste et se remet en route avec son armée... Pendant ce temps, Askeladd est toujours aussi décidé à faire du Prince Knut un véritable chef de guerre. Et cela passe par la disparition de celui qui l'a toujours couvé...

Après un quatrième tome assez calme, ce cinquième volume donne un ton bien différent dès que l'on arrive à son quart, qui voit la mort, orchestrée par Askeladd, d'un personnage important. Une nouvelle fois, on retrouve donc un Askeladd impitoyable, stratège au possible et prêt à tout, même à tuer en traître, pour réaliser son mystérieux rêve. Mais cet évènement est également l'occasion de voir un nouveau bouleversement dans la série: Askeladd comptait ramener son fils Knut au roi Sven... Mais et si le roi, justement, souhaitait ne jamais revoir son fils ? Alors que la lutte pour la succession de Sven sur le trône a commencé, Makoto Yukimura nous offre donc ici brièvement une autre facette de la mentalité des vikings.
Quant à Knut, l'évènement brutal qui vient de se passer ne manque pas de le déstabiliser, mais le chemin s'annonce encore très long pour en faire un véritable homme de guerre.

Dans la suite du volume, les choses s'emballent jusqu'à atteindre des sommets. Repérés par Thorkell, Askeladd et ses hommes sont obligés de reprendre la route. Mais la chance d'Askeladd semble avoir tourné, et ses hommes l'ont bien compris. Petit à petit, les trahisons se multiplient. Certains hommes d'Askeladd tentent de rejoindre l'armée de Thorkell, mais celui-ci, fidèle à lui-même, n'en a que faire. Les autres finiront pas se retourner directement contre Askeladd, qui ne peut guère plus compter que sur son fidèle bras droit Björn (dont on appréciera la présence un peu plus poussée) et, paradoxalement, sur Thorfinn. La crise est bien présente pour Askeladd, qui, pour la première fois depuis le début de la série, n'a plus le contrôle de la situation et paraît terriblement affaibli. Mais malgré tout, il reste digne, avouant ce qu'il a toujours pensé des Danois durant ces dix dernières années, et avouant un peu plus et affirmant plus que jamais le rêve qu'il entretient.
Pendant ce temps, la traque de l'impitoyable Thorkell se poursuit, et le sang ne cesse de couler jusqu'à ce que les deux camps se retrouvent enfin. Une nouvelle fois, Thorkell sera sans pitié, et le tome se termine sur un cliffhanger insoutenable, qui annonce un combat qui était très attendu.

Tout en enchaînant les retournements de situation inattendus et en instaurant dans le titre un climat d'instabilité permanente autour d'Askeladd, ce cinquième volume ne fait pas une seule seconde dans la dentelle. La violence est de retour, portée par un Askeladd affaibli mais toujours aussi charismatique, et par un Thorkell plus sauvage que jamais.
Une nouvelle fois, les dessins de Makoto Yukimura se prêtent fort bien à l'ensemble et font des merveilles. Le trait appuyé et précis est terriblement expressif et fait ressortir à merveille toute la violence et l'aspect impitoyable du récit, et les décors ainsi que le souci du détail toujours présents finissent de rendre l'ensemble totalement immersif. Seul petit hic: la force colossale de Thorkell colle toujours aussi peu avec l'aspect réaliste, mais l'ensemble est tellement prenant que ce détail est vite oublié.

Un volume de haute volée, violent et impitoyable, qui semble amorcer un tournant et nous annonce un prochain volume tout aussi excellent. Il ne reste plus qu'à attendre trois longs mois pour avoir le volume 6 entre les mains.



Je veuuux la suiiiiiite T____T bordel de zut ><
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vinland Saga *____*   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vinland Saga *____*
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vinland Saga
» Vinland Saga de Makoto Yukimura
» Vinland Saga
» Vinland Saga
» Vinland Saga

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le cercle du yaoi :: Le cercle du yaoi :: Mangas (non yaoi)-
Sauter vers: